Briser les silences

by KTR6

/
  • Streaming + Download

    Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.

      €4 EUR

     

1.
04:03
2.
3.
06:01
4.
5.
03:52
6.

credits

released September 1, 2004

Paroles et musiques : Catharsis
Fabien Recordon : Guitares, chant
Philippe Granier : Batterie
Hervé Kuhn : Basse
Arnaud h. Chipouka : Guitares additionnelles & Claviers
Produit par : Arnaud h. Chipouka & Catharsis
Enregistrement, mixage et mastering par Arnaud h. Chipouka
Enregistré à : Studio Adima, Paris
Mixage & mastering à : Point G Studio, Saint Cloud
CD Design : Arnaud h. Chipouka
© Hidden Association & Catharsis 2004

tags

license

all rights reserved

about

KTR6 Bourg Saint Maurice, France

Voir vos mains qui nous montrent les étoiles, Vos visages que la lumière nous dévoile, L’océan qui sous nos yeux ondule, C’est vos corps qui, pour nous, se bousculent.

contact / help

Contact KTR6

Streaming and
Download help

Track Name: Ratbougris
La bête aux mille et un visages
Sournoisement avance
Elle aboie sa minable rage
Tout en crachant sa suffisance

Elle change les gens en roquets gris
Qui empoisonnent le quotidien
Puis elle laisse gronder sans fin
L’épais nuage de leur connerie

Retenez-la !
Retenez-la !
Ou retenez moi !

Elle règne sur tout un bestiaire
Où grouille les petits comme les grands
Les temps n’ont rien fait à l’affaire
Son trône déborde de prétendants

La bête se roule dans la fange
Celle de son monde cloisonné
Oh non, que personne ne dérange
Sa malfaisante médiocrité

Retenez-la !
Retenez-la !
Ou retenez moi !

Que reste t’il à faire enfin
Contre ses morsures répétées
Et ne plus être menacé
Par son bien trop violent venin ?

Des coups de gueules par millier
Pourraient apaiser la rancœur
Mais laissons là les coups de pieds
Pour un seul mépris salvateur.

Retenez-la !
Retenez-la !
Ou retenez moi !
Track Name: Qu'on me laisse partir
Si une lueur pointe devant moi
Pourquoi ne pas avancer vers elle
Comme l’envie n’est plus là
Laisser se déployer mes ailes
Si seulement je pouvais me lever
Et marcher vers la lueur
Cela fait tellement longtemps
Que ma volonté se meurt

Qu’on me laisse partir et regarder d’en haut
Plutôt que mourir en attendant l’aube
Qu’on me laisse partir enfin je pourrais vivre
Sans jamais souffrir, jamais souffrir

Aucun de vous n’a de raison
De m’imposer de respirer
Venez voir comme c’est bon
Les erreurs de la création
Sont-ils capables de comprendre
Que la mort est préférable ?
C’est ma place qu’ils devraient prendre
Etre un pantin tiré par ses câbles

Qu’on me laisse partir et regarder d’en haut
Plutôt que mourir en attendant l’aube
Qu’on me laisse partir enfin je pourrais vivre
Sans jamais souffrir, jamais souffrir

Fermons les yeux et rêvons un peu
Tu m’entraînes par la main si loin
Mais tu viens avec moi, en esprit en tous cas
Ne t’inquiètes pas non, ne t’inquiètes pas
Fermons les yeux et marchons un peu
Tes larmes de demain
Armerons tes deux mains
Tu me regarderas une toute dernière fois
Un regard sur ma vie
Avant que je ne touche le soleil.

Qu’on me laisse partir et regarder d’en haut
Plutôt que mourir en attendant l’aube
Qu’on me laisse partir enfin je pourrais vivre
Sans jamais souffrir, jamais souffrir

Fermons les yeux
(qu’on me laisse partir)
Fermons les yeux
(qu’on me laisse partir)

Fermons les yeux et rêvons un peu
Tu m’entraînes par la main si loin
Mais tu viens avec moi, en esprit en tous cas
Ne t’inquiètes pas non, ne t’inquiètes pas
Fermons les yeux et marchons un peu
Tes larmes de demain
Armerons tes deux mains
Tu me regarderas une toute dernière fois
Un regard sur ma vie
Avant que je ne touche le soleil
Track Name: Le ciel
Le ciel est sombre, il étouffe les couleurs
Il avive les ombres et enflamme nos peurs
Cerveau bloqué, bien trop d’images
Gorge serrée, muette rage

Pourquoi ?
Pourquoi ?
Ce chemin si noueux
Dis moi,
Pourquoi ?
Cet irrémédiable adieu

Le ciel est froid, il fait trembler le corps
Eprouve notre foi, en jouant ces accords
Larmes contenues, douleurs intenses
Coups de poignards dans les silences

Pourquoi ?
Pourquoi ?
Ce chemin si noueux
Dis moi,
Pourquoi ?
Cet irrémédiable adieu

Lentement autour de nous,
La nuit attise le malaise
Nous laisse comme un arrière goût
D ’amertume et de braise
Larmes sur nos visages
Sources de brûlures intenses
Reflet de nos souffrances
A la dérive vers un autre rivage

Pourquoi ?
Pourquoi ?
Ce chemin si noueux
Dis moi,
Pourquoi ?
Cet irrémédiable adieu

le ciel se tait
Il étale le silence
le ciel est triste
Il pleure pour moi…
…l’ami qui s’en va
Track Name: A la faveur de la nuit
C’est à la faveur de la nuit
Qu’elles nous assaillent sans prévenir
Elles poussent nos portes sans un bruit
Et ne veulent plus ressortir
Elles rendent obscures les idées
Et les ombres menaçantes
Elles déploient l’obscurité
Dans nos âmes chancelantes

Près de moi, tu me semble si loin
Ensorcelé par ces voix
Près de moi, elles ne te lâchent pas
Emprisonné dans leurs bras
Ouvre la porte de tes craintes
Libère toi de leur étreinte.

C’est à la faveur de la nuit
Que résonne plus violemment
Leur obsédante mélodie
Dans les couloirs de l’inconscient
Elles nous mettent à nu doucement
Et peu à peu nous désarment
Puis laissent couler lentement
Le long cri muet des larmes

C’est dans la saveur de la nuit
Que finalement l’on s’abandonne
Et tout d’un coup s’épanouit
Le doux sommeil qui pardonne
Elles disparaissent avec l’aurore
Quand les murs deviennent oranges
C’est la vie après une mort
C’est l’harmonieux ballet des anges.
Track Name: Plus loin
Laisser des traces où il n’y en a pas
Gravir ces marches qui mènent là-bas
Je pourrais lever les yeux et plus loin regarder
Je pourrais poser le pied qui me mènerait

Plus loin
Toujours plus loin

Franchir ces portes et passer le seuil
Seulement avancer, de sa prison faire le deuil
Je pourrais fermer les yeux sans regarder
Je devrait poser le pied qui me mènerait

Plus loin
Toujours plus loin

C’est dur d’oublier de rêver
De regarder le vide tout emmener
De pleurer tous ses regrets
Et d’attendre, un jour peut-être
La nuit espère seulement
Ceux qui ont peur de la rencontrer
Moi je sais maintenant
Que je suis prêt à aller

Plus loin
Toujours plus loin
Track Name: Les secrets de tes songes
Tout ce qu’il est possible d’entendre,
Me fait comprendre qu’il faut combattre.
Il est trop tard je me suis fait prendre,
Il est trop tard, je ne veux plus me battre.

Pourquoi, dis moi, devrai-je t’écouter ?
Tu promets seulement des mensonges.
Ta seule idée c’est de cacher
Les sombres secrets de tes songes

Pourquoi crois tu que je n’ai rien à dire ?
Tout est enfoui sous tes secrets.
J’aimerais ne plus m’en souvenir,
Ne pas creuser pour oublier.

Sans cesse je vois sa main sur toi,
Elle est comme une ombre
Et je crois qu’elle ronge
Tout ton passé, mais que sont pour moi
Les sombres secrets de tes songes ?

Et tu me mens
Je ne veux plus rien savoir,
Je ne veux plus rien savoir
Caches moi la vérité,
Préserves mon cœur torturé.
Tu me caches la vérité ou je meurs, je meurs.

Enfermée dans tes souvenirs
Et pourtant avoir prêté serment.
Je ne verrais donc jamais rien venir,
Tu m’as gardé ignorant.
Les miroirs reflètent ils toujours
L ’image que tu dispenses,
Même si tu tiens dans tes bras
Le fruit de ton silence ?
Regardes moi encore une fois
Sans baisser les yeux,
Regardes moi une dernière fois
Sans baisser les yeux.

Et tu me mens
Je ne veux plus rien savoir,
Je ne veux plus rien savoir
Caches moi la vérité,
Préserves mon cœur torturé.
Tu me caches la vérité ou je meurs, je meurs.

Regardes moi une dernière fois
Sans baisser les yeux.
Regardes moi une dernière fois
Sans baisser les yeux.